05 juin 2017

L'enfant qui, de Jeanne Benameur

Très vite, dans la lecture de ce livre, ce qui m’intrigue c’est la première personne du singulier, ce « je » qui suit l’enfant qui fuit, qui part comme sa mère est partie, comme elle a disparu, à travers la forêt, ce lieu des mystères et des énergies. Parce que ce « je » n’est pas loin : « Je t’entends respirer ». La première personne du singulier suit donc un enfant à qui « je » parle. Il viendra bien un moment où ces deux-là se rencontreront, se regarderont dans les yeux.  N’est-ce pas... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

04 juin 2017

Lys Martagon, de Sylvain Levey, mise en scène d'Émilie Le Roux

Elle danse, Lys Martagon. Elle danse au rythme des listes : fleurs, mers, îles, verbes. Elle parle sans arrêt, c’est pour ça qu’elle psalmodie des listes, parce qu’elle parle. Aux arbres, à la Belledonne, la montagne. Comme Erri de Luca. La montagne, c’est aussi la ville tout en bas, celle où travaille la mère, celle où on ne gagne pas sa vie, mais la fatigue. La fatigue qui fait tourner les heures plus vite qu’il ne faudrait. Et s’il ne répond pas, l’arbre, il est patient, il écoute. Tous les arbres, si on leur parle, écoutent. Le... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
03 juin 2017

Article 13

Le texte de l’article 13 de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme (ci-contre oeuvre de Taysir Batniji) dit ceci : Toute personne a le droit de circuler librement et de choisir sa résidence à l’intérieur d’un Etat. Toute personne a le droit de quitter tout pays, y compris le sien, et de revenir dans son pays. Je vous propose de réécrire ce texte en changeant les mots que j’y souligne mais en en gardant l’initiale. Un nom reste un nom, un verbe reste un verbe, un adverbe reste un adverbe. Exemple avec la... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:11 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
02 juin 2017

Tous, des sang-mêlés - Exposition au Mac-Val

Il y a d’abord, dans le vestibule, cette grande roue, une table ronde (Chen Zhen) où sont incrustées des chaises, toutes différentes, un peu comme un manège (cliquer sur la photo pour atteindre une courte vidéo) : y aura-t-il de la place pour tous ? Les chaises sont incorporées à la table au centre de laquelle est écrit, dans un carré, un extrait en chinois de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme. De cette même Déclaration, l’article 13 se trouve dans la salle de l’exposition temporaire. À deux pas de cette inscription... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
01 juin 2017

Odyssey, de Raphaël Barontini, à Alfortville (94)

Le nouveau monde est là, représenté sur les toiles, les voiles de Raphaël Barontini. Un monde métissé, un monde sorti de l’eau, d'île en île. Un drapeau est agité par le vent à l’entrée du Centre d’art contemporain La Traverse d’Alfortville (94). Quand on entre, les voiles et les cordages nous annoncent l’embarquement. Sur le port des camions passent. « J'étais insoucieux de tous les équipages, / Porteur de blés flamands ou de cotons anglais. / Quand avec mes haleurs ont fini ces tapages, / Les Fleuves m'ont laissé descendre où... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
31 mai 2017

Emily Dickinson : A Quiet Passion, film de Terence Davies

Emily Dickinson, jeune fille (Emma Bell) à l’esprit indépendant et courageuse, refuse de se plier aux règles religieuses, de s’agenouiller. Comment peut-elle finir sa vie recluse, à 56 ans, dans la maison familiale ? Quand sur l’écran, on voit le décor intérieur de cette maison, malgré les bons mots qui fusent entre les enfants et leur tante, on sent l’oppression qui règne là, une mère silencieuse, un père (Keith Carradine) attentif et rigoureux. La religion est omniprésente, de l’enfance à l’âge adulte, au point qu’Emily (Cynthia... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

30 mai 2017

Des fresques d'Agathon ici et le Festival Guinguettes et Compagnies là

À la Maison de Quartier Audiberti de Palaiseau (91), Agathon a réalisé avec quelques jeunes en atelier fresques et kakemono. Elle expose aussi du 2 au 4 juin à la Halle des Blancs Manteaux, à Paris.   Mais il y a aussi, ce prochain week-end, le Festival Guinguettes et Compagnies sur les rives de l'Yvette, à Palaiseau et à Villebon-sur-Yvette (91)
Posté par onarretetout à 08:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
29 mai 2017

POÉTIQUE : REMARQUES, de Jacques Roubaud - mai 2017

« Ce volume rassemble un demi-siècle de réflexions dans une forme particulière de prose que j’appelle remarques. », écrit Jacques Roubaud. Il ajoute qu’il se compose de 15 sections de 317 remarques chacune. 317 étant un nombre premier, comme l’est aussi 2017, ce sera notre rendez-vous mensuel : vous trouverez, chaque mois, quelques-unes des remarques de Jacques Roubaud dans ce blog, précédées du numéro qu’elles ont dans le livre. 1279. L’amour de la langue naît avec la naissance de la langue en nous. 1280. Il se peut que... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
28 mai 2017

Exercices de poésie pratique, de François Matton

Hier, dans ce blog, j’ai cité le titre d’un chapitre de ce livre (« Soyez l’océan »). Aujourd’hui, je vous en dis un peu plus. C’est le premier livre de François Matton que je lis. Et je me méfie toujours un peu de ceux qui proposent la poésie comme une série d'exercices. Les premières pages de ce livre semblent pourtant annonciatrices d’autre chose : une attitude, une attention, une attente… Et puis, peu à peu, le malaise : confondrait-on poésie et bien-être ? Est-ce cela « habiter poétiquement le monde » ? Non,... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
27 mai 2017

Soyez l'océan

Soyez l’océan, recommande François Matton dans son livre, Exercices de poésie pratique. J’ai pensé qu’on pouvait aussi écrire : Noyez l’océan. Et aussi : Voyez l’océan.  À partir de ce trio, j’ai cherché des mots qui pouvaient offrir les mêmes variations :  Soir — Noir — VoirSain — Nain — VainSache — Nache — Vache Sève — Névé — VévéSoue — Noue — VoueSous — Nous — VousSu — Nu — Vu Il y en a peut-être d’autres. Vous pouvez déjà essayer... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:36 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,