07 octobre 2017

Gnomon

Les voyelles indispensables à notre alphabet sont une source de jeux d’écriture que nous allons encore utiliser aujourd’hui. Sur le site de l’Oulipo (suivre le lien dans la colonne de droite), on trouve un texte de Michèle Audin, Gnomon (cliquer sur l'image pour atteindre le texte de Michèle Audin). Elle y développe le procédé suivant : le premier paragraphe est construit suivant la contrainte du monovocalisme, le deuxième paragraphe suivant la contrainte du bivocalisme, le troisième suit la contrainte du trivocalisme, le quatrième... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:08 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

06 octobre 2017

Petites histoires d'impressionnisme en 50 chefs-d'oeuvre, d'Alain Korkos

Le regard d’Alain Korkos nous fait découvrir des aspects de tableaux qu’on a peut-être trop vus (ou trop reproduits) en y mettant ici un sens précis de l’observation (tiens, il manque des pieds à cette table) et là une interprétation argumentée (la repasseuse qui bâille de Degas est-elle la Gervaise de Zola ?). Que les raboteurs de Caillebotte soient le même modèle peint trois fois, qu’une petite fille dans un tableau de Renoir ne soit en réalité qu’une poupée, que Cézanne se représente jouant aux cartes avec son père, tout cela,... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
05 octobre 2017

Prix Orisha 2017 pour l'art contemporain africain

C’est un vidéaste qui a obtenu le prix Orisha 2017, Ori Huchi Kozia. Et la vidéo qu’il a présentée est intitulée Moudoumango, un personnage mythique de l’ancien royaume Kongo. C’est dans une décharge que commence cette vidéo : un corps inanimé y est récupéré pour le faire renaître à la vie et traverser Brazzaville sous les regards étonnés, inquiets, curieux des gens croisés dans sa déambulation. Un texte dit en deux langues accompagne la marche de ce personnage résultant de pièces bricolées et de technologies actuelles. Irruption du... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
04 octobre 2017

Quelques oeuvres de l'exposition Orafrica

Ishola Akpo Klémagha Toussaint Dembélé Alexandre Elenga  Beya Gille Gacha
Posté par onarretetout à 07:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
03 octobre 2017

Orafrica, à la Galerie Appartement, à Paris

Tout, dans la Galerie Appartement, est art. Le piano couvert d’un feutre évoquant Joseph Beuys, mais aussi des fauteuils, un tapis, des statues : on entre ici dans un lieu habité. Regardant par la fenêtre donnant sur la cour, je vois la verdure qui grimpe le long du mur, et me tournant vers l’intérieur de cette pièce très lumineuse, l’élévation des cactées attire mon regard. C’est dans ce bâtiment de style Eiffel où a été créée la Lithographie Parisienne en 1866 et dont la façade (datant de 1923) est restée intacte que je viens voir... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
02 octobre 2017

Jago : une vie aquatique - film de James Reed

L’enfant plongeur rencontre les esprits de la mer, mais que voit-il ? Je me suis laissé porter par ce documentaire montrant l’apprentissage de la mer par un vieux pêcheur d’une communauté des Célèbes. Une vie simple sur la mer et dans les fonds marins en apnée. On ne les voit pas, les esprits de la mer, mais on peut les sentir. Et c’est cela que vit le vieux pêcheur qui devient Jago, le maître. Ce ne sont que rencontres dans la lenteur. Quand on perd la lenteur, on ne respecte plus les esprits et la mort frappe. Qu’a vu l’enfant... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

01 octobre 2017

Mots pesés

Pendant quelques semaines, au cours de l’année scolaire 2016-2017, je suis intervenu dans une classe de Seconde professionnelle au Lycée Marguerite Yourcenar de Morangis (91). Je suis allé remettre ces jours-ci l’ouvrage rendant compte de ces ateliers. Mots pesés est son titre. La balance est un des symboles de la justice et c’est autour de ce thème que se sont déroulées plusieurs de nos rencontres hebdomadaires. Faire peser les mots, parfois même lettre à lettre, a été une action qui a soulevé bien des échanges, des discussions,... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:43 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
30 septembre 2017

lE trEntE sEptEmbrE

Si, la semaine dernière, je vous ai fait jouer avec l’eau, aujourd’hui, lE trEntE sEptEmbrE, je vous ferai jouer avec les « e ». Perec, au nom prédestiné, l’a fait avec un livre fameux intitulé Les Revenentes. D’autres oulipiens (et même d’autres que les oulipiens) l’ont fait aussi. Il s’agit de ne vous autoriser qu’une voyelle dans votre texte : le « e ».  C’est léger, c’est élémentère, ce jeu est étrenne, n’est-ce ?(Dans cet exemple, me fait-on justement remarquer, "jeu" ne respecte pas la règle : il y a... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:45 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
29 septembre 2017

Le témoin secondaire, exposition/parcours de Francisco Ruiz de Infante, à la Galerie Fernand Léger d'Ivry-sur-Seine (94)

Est-ce qu'une oeuvre existe sans spectateur ? Francisco Ruiz De Infante prend résolument le parti contraire. Ses installations montrent d’abord leur technique : fils scotchés au sol, trépieds, chaises, projecteurs, images animées. Si je ne suis pas présent, ces installations n’ont sans doute pas de sens. Elles fonctionnent comme un dispositif prêt à m’accueillir : l’artiste avait donc anticipé ma présence, m’avait donné cette place dans son oeuvre. Je ne parlerai pas de toutes les salles, car le processus se réalise dans chacune. Je... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
28 septembre 2017

POETIQUE : REMARQUES, de Jacques Roubaud - septembre 2017

« Ce volume rassemble un demi-siècle de réflexions dans une forme particulière de prose que j’appelle remarques. », écrit Jacques Roubaud. Il ajoute qu’il se compose de 15 sections de 317 remarques chacune. 317 étant un nombre premier, comme l’est aussi 2017, ce sera notre rendez-vous mensuel : vous trouverez, chaque mois, quelques-unes des remarques de Jacques Roubaud dans ce blog, précédées du numéro qu’elles ont dans le livre. 2612. Il est bon parfois d’avoir affaire à de la pensée ébouriffée. 2624. La poésie est... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,