27 mai 2022

Éloignez-vous de ma fenêtre, de Vénus Khoury-Ghata (éd. Mercure de France)

Dans ce recueil, Vénus Khoury-Ghata convoque encore des mères, des arbres, des pierres, des morts, le Liban. Comme dans ce poème : Morte la mère continuait à marcher en nous mains dans les poches comme si elle cachait un larcin sa silhouette se confondait avec celle du frêne que le père aurait abattu à la hache sans nos supplications nous la retrouvions dans les taches de rousseur sur les mains de l’automne dans les flaques d’eau de pluie même air désolé comme si elle s’excusait deux cailloux les larmes suspendues à ses cils Le... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,