02 février 2022

L'après-pays, de Mai Der Vang, traduit par Marc Charron (éd. Mémoire d'encrier)

Des morts partout sur la terre, dans les forêts, sous l’extrême violence de la guerre qui a fait fuir les parents, grands-parents, « une fosse remplie de fumée ». « Quarante ans de débris » dans le corps du Laos. « Lorsqu’ils ne pouvaient  plus rien prendre, que tout à toi et en toi avait été offert, tu as revêtu ta sépulture de papier. » « Les morts viennent maintenant dîner                dans ma cuisine. » « Fais le deuil des pavots,... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,