Le-desir-Aux-couleurs-du-poeme

Six sur scène, trois femmes, trois hommes, pour dire quelques textes extraits de l’anthologie du Printemps des poètes 2021 publiée par les éditions Bruno Doucey. Thierry Renard et Bruno Doucey, poètes éditeurs de poètes, avec la participation de Murielle Szac, ont élaboré cette anthologie. Sur scène, dans l’enregistrement réalisé par la Maison de la poésie de Paris, on retrouve Murielle et Bruno, Nawel Ben Kraïem, Nassuf Djailani, Caroline Boidé et Louis-Philippe Dalembert. Chacun.e disant des poèmes  annoncés par le nom de leurs auteur.e.s et les pays d’origine. C’est ainsi une poésie du monde qui nous est offerte, une poésie du désir en arc-en-ciel, blanc, jaune, orange, rouge, bleu, vert, violet, noir, chaque couleur faisant émerger trois états/éléments/énergies. Le désir ainsi multiple tend vers l’autre, vers l’ailleurs, vers l’à venir. 

Qu’il est beau le sourire de Nassuf, qu’elle sonne bien la guitare de Nawel, quel voyage de la fleur d’hibiscus entre Bruno et Murielle en réciprocité, quels croisements de langues traduites et dites par Caroline et Louis-Philippe ! Manquait, bien sûr, le public pour vibrer à ces mots puisque les salles de spectacles sont fermées depuis de trop longs mois. Il faut alors, de toute urgence, aller se procurer l’anthologie en librairie pour retrouver les textes de 88 poètes, 44 femmes, 44 hommes, dont la plupart vivants aujourd’hui dans ce monde.

A pour Ardeur, B pour Beauté, C pour Courage et D pour Désir, le Printemps des poètes égrène ainsi son alphabet depuis quatre ans. Et pour beaucoup d’années encore.