5261042

J’avoue : devant les vingt premières minutes de ce film, je me suis demandé pourquoi je regardais un documentaire à propos d’un jeune militant du Front national, dans la Somme. Il s’en est fallu de peu que je quitte cette diffusion. Mais le dispositif est assez particulier : Bastien lit un texte qui raconte sa vie, son engagement et le commente dans un dialogue avec les réalisateurs. Je ne sais pas où ça va, mais ça ne peut pas être dans les clichés habituels, d’autant que la tactique du FN de contrôler toutes les relations aux media est d’une part démontrée et, d’autre part, contournée. On découvre alors moins un militant qu’un jeune arrivé à la politique à la suite d’évènements qui se sont imposés à lui. Bastien nous est sympathique même si nous ne partageons pas les idées qu’il défend. On se dit que, parfois, il suffirait d’être dans un dialogue respectueux prenant en compte l’individu et non son étiquette. Ce film montre un jeune militant du Front national : jeune - militant - Front national, trois aspects. Le regard des documentaristes ne se limite pas au parti d’extrême droite mais laisse voir aussi les pièges de l’engagement militant quand il aveugle la conscience. Et ouvre sur l’idée qu’un film peut changer quelque chose dans la vie.