20 mars 2020

Kree, de Manuela Draeger

Quand j’ai commencé ce livre, il y a plusieurs jours (avant le confinement), je me suis demandé pourquoi il était signé de Manuela Draeger. Je n’y retrouvais pas le ton qui m’avait accroché dans Onze rêves de suie, ni celui de Herbes et golems. Je me disais qu’il aurait tout aussi bien pu être signé Lutz Bassmann, après Black village.  Et puis j’étais perdu, pas loin de fermer le livre. Mais ça ne pouvait pas être de Lutz Bassmann. C’était bien un livre de femme, racontant des histoires de femmes, pas seulement de femmes, mais... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :