fra5

C’était, ce samedi, l’ouverture du Festival d’Humour de Bourg-la-Reine, un festival qui a toujours fait la part belle aux spectacles mariant avec intelligence la musique et le comique.

Dans ce spectacle, le flamenco s’unit au burlesque de belle manière. Fran Espinosa danse et chante sans tricher avec son art. L’humour naît essentiellement du jeu de Patrice Thibaut, en mère espagnole à la fois autoritaire et tendre, apte à imiter les animaux, non seulement dans les sons qu’ils émettent mais aussi parfois dans leurs attitudes ou leur allure. Et Franito en redemande, à sa mère, qui se plie de bonne grâce à ces sollicitations. Pour autant, ces scènes hilarantes n’empiètent pas sur la danse ou le chant qui séduisent d’une autre manière les spectateurs. Les images sont surprenantes, comme ce cheval fait d'une table, d'un cajon pour la tête et d'un martinet pour la queue. Grande variété des émotions ressenties, subtilité des jeux de scène, même si, parfois, burlesque oblige, les mimiques semblent déraper (dérapages contrôlés !), et qualité du guitariste, Cédric Diot, assis en marge du duo mère-fils.

Le programme de cette 25e édition du Festival organisé par le CAEL :
dimanche 26 janvier à 16h : Léandre
lundi 27 janvier à 20h30 : Caroline Vigneaux
mardi 28 janvier à 20h30 : Alain Bernard (piano)
jeudi 30 janvier à 20h30 : La Convivialité (La faute de l’orthographe)
vendredi 31 janvier à 20h30 : Marion Mézadorian
samedi 1er février à 20h30 : Les Acrostiches

Renseignements : 01 46 63 76 96

Photo : Jean-Louis Duzert