200px-Poseidon_sculpture_Copenhagen_2005

Un mois de janvier sans alcool. C’est ce que propose une campagne en Grande Bretagne et, cette année, en France. Drôle d’idée pour l’année 2020. Pas d’alcool mais que faire alors du son « vin » répété dans le chiffre de l’année ? L’occasion était trop belle pour ce blog : nous allons écrire des phrases qui contiendront chacune un nombre pair de mots contenant ce son.

Exemple : Sur l’Olympe, quel était ce VIN diVIN qui réjouissait les dieux ? Nectar ou ambroisie, il était VAIN de le verser aux aleVINs. C’est bien maladroitement que Poseidon y parVINt pour devenir, croyait-il, inVINcible. Quand il reVINt vers les côtes avec un air VAINqueur, il croisa un deVIN qui lui annonça qu’on en parlerait en janvier deux mille VINGT.

C’est à vous maintenant. Postez dans les commentaires ci-dessous vos textes où se répandent le vin, le vain, le vingt et même d’ici à Saint-Brevin. Merci.