024

ia cerise et le gateau
la confiture et le cochon
le rose et le blanc cassé
deux fois trois mariages sans raison
le rose et le banc cassé
la marmelade et le porc laqué
la fraise 
(le rosé)
et le nez d'un voisin

C'est dans un livre intitulé Ô désolée mio que Pascale Murtin écrit ce court texte. J'y reviendrai un autre jour. Pour ce samedi, je vous invite seulement à examiner d'autres mariages sans raison.

Exemples : 
la coupe et les lèvres
la main et le feu
l'anguille et la roche
deux fois trois mariages sans raison
la quille et le coche (au nez)
le bain et le voeu
la coulpe et les rêves

Pour composer ce texte, j'ai suivi, à peu près, la méthode de Pascale Murtin : les trois premiers mariages sans raison sont réalisés à partir d'expressions courantes.
Chez Pascale Murtin, "la cerise sur le gateau" -1-, "de la confiture au cochon" -2-, c'est connu ; "le rose et le blanc cassé" -3- , je ne vois pas d'où ça vient mais c'est peut-être personnel à l'auteure.
Ma proposition reprend "de la coupe aux lèvres" -1-, "mettre sa main au feu" -2- et "il y a anguille sous roche" -3-.
Après la phrase intermédiaire ("deux fois trois mariages sans raison"), ces trois expressions sont reprises dans l'ordre inverse (3, 2, 1) et légèrement déformées.

C'est à vous main tenant. Mariez des mots deux à deux sans raison et postez votre court texte dans les commentaires ci-dessous. Merci.