30 septembre 2019

Virades de l'espoir 2019

Le dernier dimanche de septembre, c'est le jour des Virades de l'espoir, organisées dans le cadre de la lutte contre la mucoviscidose. C'est un jour particulier où " donner son souffle pour ceux qui en manquent ". J'y participe depuis plusieurs années au Parc de Sceaux (92) où était proposée une randonnée qui aujourd'hui n'est plus au programme. D'autres marches, une course du souffle, des jeux ont lieu dans le Parc. J'ai choisi, cette année, de rejoindre la Virade en marchant depuis la Cité Internationale. L'occasion de... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

29 septembre 2019

What a man ! de Georges Perec

C'est un ouvrage comme les oulipiens aiment à en publier. Une nouvelle édition, même, et augmentée. La contrainte d'écriture, notamment pour Georges Perec, n'est pas un simple jeu. Par exemple, lorsqu'il écrit La Disparition, c'est son propre nom qu'il troue, en s'interdisant les E (et on peut même dire qu'il écrit "sans eux", comme l'a signalé Denis Hirson, entre autres). Marcel Bénabou, dans son introduction, insiste donc : " par la réduction drastique qu'elle impose au vocabulaire, la contrainte oblige l'auteur à enfermer, dans... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
28 septembre 2019

Souvenirs à venir

Dans un court dialogue entendu dans le film de Céline Sciamma, Portrait de la jeune fille en feu, quelques répliques entre Héloïse et Marianne commencent par « Je me souviendrai ». On ne se demande pas souvent, vivant le présent, quels souvenirs on emportera dans le futur. De la semaine que vous venez de passer, de ce début d’automne, que pensez-vous retenir ? La réponse n’est pas facile. Essayez pourtant (je n’irai pas contrôler la véracité de ce que vous écrirez) : il s’agira de commencer vos phrases par « je me... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:33 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
27 septembre 2019

Éden, de Rebecca Lighieri

Ruby a treize ans, elle est en 4e. Elle s’ennuie. Tout lui est insupportable : sa soeur, ses parents, son frère, même si elle les aime bien, ses camarades de classe, surtout Ryan qui essaie de se rendre intéressant… Elle vient d’emménager dans une maison de la banlieue parisienne, obligée de partager sa chambre avec sa soeur, mais elle découvre le cagibi qu’elle s’approprie pour pouvoir s’isoler. Et c’est là, sans que jamais elle sache comment, que la magie opère : elle voyage, comme en rêve mais ce n’est pas un rêve, à travers le... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
26 septembre 2019

Une chanson de Robert Johnson

LE BLUES DU CARREFOUR Arrivé au carrefour, je suis tombé à genoux Arrivé au carrefour, je suis tombé à genouxEt j’ai demandé à Dieu : « Aide le pauvre Bob à quitter ce trou ! » Planté au carrefour, j’ai cherché quelqu’un pour m’emmener Planté au carrefour, j’ai cherché quelqu’un pour m’emmener Mais comme personne ne me connaissait aucune voiture ne s’est arrêtée  Coincé au carrefour, je vois la nuit qui arrive au galop Coincé au carrefour, je vois la nuit qui arrive au galop Et plus elle tombe, plus le pauvre Bob a... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
25 septembre 2019

À propos de Robert Johnson

Après la projection du documentaire de Nicolas Finet, Mississipi Ramblin', au !POC! d'Alfortville (94), nous avons tenu un atelier d'écriture, intégrant les images du film, et quelques textes trouvés dans le recueil proposé par Olivier Apert aux éditions du Temps des cerises, Blues sur paroles. Voici le texte que j'ai écrit dans cet atelier. Cordes grattées, pincées, musique profonde, voix.Tu perds ton temps, tu perds le temps, la nuit devant le croisement et tu es seul.Pas de femme à l'écran, seulement celles sur la feuille, le... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

24 septembre 2019

L’imprudence, de Loo Hui Phang

L’auteure dit : « Quand on est imprudent, il n’y a pas d’échec ; il n’y a que des expériences. » Son personnage, la plus jeune de la famille, s’adresse à son frère. Elle avait un an, lui onze, quand leurs parents ont quitté le Laos, y laissant le grand-père et la grand-mère. Quand celle-ci meurt, la mère, le frère et la soeur retournent au Laos. Confrontation entre les générations, entre le frère et la soeur, mais aussi découverte des uns et des autres, des traditions, et des libertés conquises. L’écriture très belle... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
23 septembre 2019

Alfortville et petites merveilles, livre et exposition

Une exposition il y a huit ans, un film un peu plus tard, un livre en 2015 et, à l'occasion des Journées européennes du patrimoine de cette année, une nouvelle exposition autour du square, en face de l'Hôtel de Ville d'Alfortville. Les photographies prises et collectées par Nadine et Gilbert Donati montrent les "petites merveilles" qu'on peut voir de la rue sur les façades des maisons, les toîts, les grilles. Ce sont, bien sûr, les patrimoines individuels qui sont ainsi montrés ; mais, offerts à la vue de tous, ils deviennent le... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
22 septembre 2019

Portrait de la jeune fille en feu, film de Céline Sciamma

Qui regarde qui ? Quand la peintre regarde la jeune fille dont elle fait le portrait, que regarde cette jeune fille ? La question vaut aussi pour la réalisatrice, et pour toute création artistique. On ne peut se limiter à des codes, il faut aussi faire entrer la vie, les regards échangés, les dialogues. Le film de Céline Sciamma aborde aussi les émotions qui naissent de la musique. La musique vivante, puisque l’époque où est situé ce film ne connaît pas encore les enregistrements. Héloïse (Adèle Haenel) souhaite aller à la messe... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 septembre 2019

L'automne approche

Dans quelques jours, ce sera l’automne, du 23 septembre au 21 décembre. Cette phrase ne comporte aucun « i » et aucun « y ». Parce que ces deux lettres ne sont pas dans l’automne. Un poème connu évoque ces jours où les arbres se dénudent, où le temps passe de l’été aux journées les plus courtes. Chassez-en les mots portant le « i » ou le « y » que l’automne refuse, tachez de respecter les consonances achevant les vers et allant par deux, et postez le nouveau poème dans les commenta-res.... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:16 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,