20 juin 2019

Hala Mohammad, à la rencontre poétique chez Tiasci Paalam, en juin 2019

Un patient travail de traduction d’Antoine Jockey, de relecture, et d’accompagnement de l’éditeur, Bruno Doucey, et voici ce livre que Hala Mohammad nous présente ce soir-là, dans une lecture bilingue, Prête-moi une fenêtre. Nous l’écoutons nous parler de sa mère, de ses parents, de son fils, et des maisons. Ces maisons que la dictature détruit en Syrie parce que ce sont les maisons de l’accueil, les maisons de la vie, les maisons dont les fenêtres donnaient sur des jardins. Maisons devenues idées, parce que « le mur abattu par... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :