01 avril 2019

Hammershøi au Musée Jacquemart André (suite)

Il y avait beaucoup de monde quand nous avons fait cette visite. Le silence et l'attente qui me semblent dominer dans les toiles du peintre danois en étaient quelque peu troublés. On aurait voulu être seul dans ces paysages où les nuages semblent passer lentement. Seul dans ces pièces dont les portes ouvrent sur des espaces mystérieux. Certain.e.s semblaient y parvenir. Mon regard flottait sur les plaines, tentait de percer le secret derrière les portes.
Posté par onarretetout à 08:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,