IMG_7229

Thomas Schütte avait imaginé sa tombe quand il avait 27 ans. Et sur sa tombe, il a placé une maison. Depuis, il a développé des projets d’architecture. Le plus petit format est celui d’une boite d’allumettes surmontée d’une chips. Il travaille à des maisons pour une personne, des « maisons de vacances pour terroristes », et un lieu pour la sculpture. L’exposition nous montre des photos, des maquettes et, dans la grande salle avant la sortie vers l’escalier, une réalisation où on peut entrer, s’asseoir, regarder une oeuvre accrochée au mur.

IMG_7244

IMG_7231

IMG_7233

IMG_7235

IMG_7238