pêcheur

Hier, j'ai cité le Garde-mots. Voici sa définition du virelangue :
Répétition rapide et aussi longtemps que possible d'une suite de mots présentant une difficulté de prononciation et/ou de compréhension. A un moment donné la phrase se déforme. Elle devient soudain amusante ou inintelligible, ou encore finit par véhiculer un mot cru. Il s'agit le plus souvent d'un jeu, comme par exemple  les virelangues classiques de notre enfance :

Les chaussettes de l'archiduchesse sont elles sèches, archisèches ?
Panier-piano.

Le virelangue peut également être utilisé par les comédiens pour leurs exercices de diction, un peu comme les gammes du musicien :

- Dis-moi, petit pot de beurre, quand te dépetipodebeurreriseras-tu ?
- Gros pot rond de beurre, je me dépetipodebeurreriserai quand tous les petits pots de beurre se dépetipodebeurreriseront et auront dégrospotsronddebeurrerisé tous les gros pots ronds de beurre.

Vous l'avez compris, la répétition de sons, voyelles ou consonnes, produit le virelangue. 

Exemple : J'ai chipé le chapeau du pêcheur qui s'échappa.

C'est à vous main tenant. Composez un ou deux ou plusieurs virelangues que vous posterez dans les commentaires ci-dessous. Merci.