24 février 2019

Deux recueils d'Adeline Baldacchino

Ce sont des « poèmes pour », « pour jouer avec la lumière » ou « pour traverser l’hiver ».  Les premiers, 33 poèmes composés dans le noir (pour jouer avec la lumière), sont 33 comme dans un autre recueil, 33 sonnets de Jean Cassou. Ils ont une forme presque fixe : six strophes de sept vers chacune. Je ne saurais ici interpréter ces chiffres mais il faudrait sans doute le faire. La référence liminaire à Jean Cassou est certainement liée à la notion de secret, d’intime, de solitude, « les... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,