15 février 2019

Un vélo contre la barbarie nazie, d'Alberto Toscano

Gino Bartali est né en 1914 et mort en 2000. Il arrête la compétition dans les années 1950. Comment se fait-il que je connaisse son nom de champion ? Peut-être par la longévité de sa carrière. Peut-être par sa rivalité avec Fausto Coppi. Ce livre me montre un aspect de la vie de Gino Bartali que j’ai jusqu’à ce jour ignoré : son engagement social et politique dans une Italie qui traverse le siècle en passant par le fascisme (alors, tout doit y être fasciste, même le sport), la guerre, les lois raciales, le retour de la démocratie.... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :