01 février 2019

Le journal d'un fou, d'après Nicolaï Gogol, mis en scène par Oskaras Korsunovas, avec Eimantas Pakalka

Si l’on suit l’intention du metteur en scène, il faudrait voir en ce fou, raconté par Nicolaï Gogol, l’image des dictateurs issus du peuple et se laissant déborder par un délire dangereux pour le peuple. Mais c’est réduire le texte de Gogol, une courte nouvelle publiée en 1835 où un fonctionnaire chargé de tailler les plumes dans un ministère se prend, au bout d’une longue dérive, pour le roi d’Espagne et finit dans un asile de fous où il subit les mauvais traitements réservés aux fous au XIXe siècle. Sans doute, le personnage,... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :