11 janvier 2019

Persona Grata, au Musée national de l'Histoire de l'Immigration - suite

The new world’s climax IIIde Barthélémy Toguo À chaque passage de frontière, un tampon sur le passeport et l’empreinte digitale. Ici, le doigt qui a servi à l’empreinte est la trace du gros orteil de l’artiste. Et je pense à Aimé Césaire qui écrit, dans le Cahier d’un retour au pays natal : Et je me dis Bordeaux et Nantes et Liverpool et New York et San Franciscopas un bout de ce monde qui ne porte mon empreinte digitaleet mon calcanéum sur le dos des gratte-ciel et ma crasse dans le scintillement des gemmes !Qui peut se... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,