09 janvier 2019

Persona Grata, au Musée national de l'histoire de l'immigration

Eldorado, de Lahouari Mohammed Bakir, néon dont la lumière est tournée vers l’intérieur et n’éclaire pas au loin. Je pense au livre de Laurent Gaudé. Un peu plus loin, dans la nuit, Laura Henno a filmé au large des Comores l’initiation de Patron, un enfant de onze ans, par son père adoptif, Commandant Ben. Et c’est encore à Laurent Gaudé que je pense (Le soleil des Scorta) mais aussi à Natacha Appanah (Tropique de la violence)
Posté par onarretetout à 07:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,