IMG_5346

Antipodi, par la Cie Dromosofista

On nous annonce du théâtre de figures : masques, marionnettes, objets animés. Et musique vivante. J’ai déjà vu la Compagnie deux fois et jamais n'ai été déçu. Cette fois, les techniques mises en oeuvre, toujours aussi variées, sont mises au service d’une histoire de vie, de mort et de naissance. Les images qui nous sont proposées sont fortes, jouent devant ou derrière le rideau et réinventant l’art du mouvement montrent l’être humain en quête d’un ailleurs, d’un temps conquis, d’une enfance, d’un monde de l'autre côté du monde.

Girovago et Rondella ont commencé à faire des spectacles il y a environ 35 ans en Grèce. En 2007 les fils Rugiada, Timoteo et Tommaso, avec les Argentins Facundo et Santiago Moreno, ont formé la Compagnie Dromosophista (dromosophy: mot inventé, de la rue grecque "dromo" et de la sagesse "sofia"). À partir de 2016, ils voyagent ensemble avec le Teatri Mobili.

DSCN7709