fullsizeoutput_34e7

Phasmes

Deux en un corps tournant sur lui-même comme ces boules que le vent pousse parfois dans les plaines. Les corps se déplient, se séparent, se reprennent, s’élancent, tombent. Elle, Voleak Ung, petite, lui, Vincent Brière, grand. Quand elle pose ses mains sur le cou du danseur, je vois la figure du Golem qui se redresse et cette image ne me quittera plus jusqu’à la fin de ce spectacle puissant et émouvant, d’une beauté à couper le souffle, dans le cercle herbeux à l’ombre d’un arbre du Square Chabas.

C’est une chorégraphie de Fanny Soriano.

DSCN7631