28 février 2018

Évasion, à l'Espace Christiane Peugeot, à Paris (2)

Quelques sculptures  Gözde Can-KöroğluLa première sculpture me rappelle MMM dans les nuages Aspa Papalexandri Nathalie Mangin à suivre
Posté par onarretetout à 08:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

27 février 2018

Évasion, à l'Espace Christiane Peugeot, à Paris (1)

31 artistes sont exposés dans l’Espace Christiane Peugeot jusqu’au 4 mars 2018. Laura Loriers en fait partie avec une création très originale : en haut de l’arrondi de la cage d’escalier, elle a installé une oeuvre pluridimensionnelle, donnant à voir un espace maritime. Quand on sait que l’exposition collective a pour but de présenter des artistes grecs et d’autres, on pense bien sûr à la Méditerranée devant cette installation. Et nous y descendons. Il y a dans une barque un pêcheur et sous les barques des poissons. Un grand oiseau... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
26 février 2018

Jusqu'à la garde, film de Xavier Legrand

La musique n’est pas indispensable pour faire monter l’angoisse dans une salle de cinéma. L’absence de musique (hormis celle qui se joue à l’écran) met en relief les sons et les bruits de l’action même. Et ses silences. Les pas qui nous mènent à la salle d’audience de la juge (Saadia Bentaïeb), la voix avec laquelle celle-ci lit les mots de Julien, l’élargissement du champ de la caméra qui s’accompagne des prises de parole successives, tout concourt à installer le climat d’inquiétude qui va progresser tout au long du film. Bien sûr... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
25 février 2018

White blood, Blue night - exposition au Centre d'art contemporain La Traverse d'Alfortville (94)

Il y a eu L’heure rose, voici la Blue Night : les jours se suivent au Centre d’art contemporain La Traverse. Et ils font sang blanc. Coulent sur les muqueuses (Béatrice Cussol), les bouches, en silence. Les sorcières de l’exposition ne hurlent pas, elles sont seulement présentes, corps débordant parfois, têtes coupées, lèvres cousues, les yeux ouverts sur une étrange nature (Myriam Mechita).  Je venais de visiter l’exposition Women House à la Monnaie de Paris. Outre le fait que les titres de ces deux expositions, à Paris et à... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
24 février 2018

Des consonnes au féminin

Parmi les Remarques de Jacques Roubaud, il y a celle-ci : 4047. Certains noms de lettres étaient féminins (petit Robert, 1970) mais ne le sont plus (Petit Larousse compact, 2000). Une contrainte possible : n’utiliser comme consonnes que les f, h, l et m (contrainte de Pascale Monnier). La semaine dernière et la précédente, nous avons déjà joué avec les consonnes. Jacques Roubaud nous invite à continuer.  Attention : les seules consonnes autorisées dans votre phrase ou votre texte sont les f, h, l et m, et chacune d'elles... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:17 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
23 février 2018

Marceline Loridan-Ivens à la Maison de la Poésie, à Paris

C’était une rencontre à la Maison de la Poésie, à Paris. Marceline Loridan-Ivens et Judith Perrignon s’entretiennent avec Sophie Joubert. Il y a beaucoup de monde. Quelqu’un dit : Marceline est une rock-star ! Je n’avais pas réservé, j’entre quand la discussion a déjà commencé et je suis au fond de la salle, debout comme quelques autres. J’entends cette femme se réjouir d’avoir été beaucoup aimée et de l’avoir découvert quand, avec Judith Perrignon, elle a ouvert la valise : des lettres, des petits mots, d’amis, d’amants, d’amies.... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

22 février 2018

Aquerò, de Marie Cosnay

Un livre attendait chez moi depuis plusieurs jours. Le film de Xavier Giannoli me l’a rappelé. Marie Cosnay y évoque Bernadette Soubirous. L’apparition, c’est tout au fond d’une grotte, tombée par temps d’orage, le souvenir de Bernadette, dont elle a lu l’histoire à l’infirmerie. Bernadette qui a « a vu aquèra, accent sur le "e", c’est‐à‐dire celle‐ci, fille, fée ou déesse ou bien elle a vu la lumière à l’état de lumière : aquerò, l’accent sur la dernière syllabe, ceci, neutre ? Bernadette a vu celle‐ci, la fille, ou ceci, la... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
21 février 2018

L'apparition - Hadewijch - Les Combattants

Retour sur le film de Xavier Giannoli. S’il parvient à approcher la question de la foi, sans avoir besoin de justifier l’existence d’un dieu, par certains aspects il me fait penser à d’autres films. Celui de Bruno Dumont, Hadewijch dont l’héroïne (Julie Sokolowski - photo ci-dessous à droite) n’a pas de visions mais est obsédée par un Christ au tombeau vers lequel elle monte en courant à travers une forêt. Sa foi est liée à la virginité puisqu’elle veut demeurer vierge pour le Christ qu’elle aime. On trouve de tels propos dans... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
20 février 2018

Dominique Quelen, à la rencontre poétique chez Tiasci - Paalam, en février 2018

« Pas d’oiseau dans la neige ». Les mots disent-ils l’image ? S’agit-il des pas d’un oiseau dans la neige ? Le sens du dessin qu’y laissent les trois doigts est alors le contraire du sens de leur marche. Ou s’agit-il de constater qu’il n’y a pas d’oiseau dans la neige ? La réalité du poète est faite de mots. Car il cherche à exprimer l’indicible. Dominique Quelen parle de Loque, recueil qu’il a écrit quand il « était une loque », dit-il. Précisant qu’une loque, dans le Nord, c’est aussi une serpillière. Et que... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
19 février 2018

L'apparition, film de Xavier Giannoli

« L’Eglise préférera toujours passer à côté d’un véritable phénomène plutôt que de reconnaître une imposture ». Une jeune fille, Anna (Galatea Bellugi), dit avoir vu la Vierge Marie. Les pèlerins affluent. Le Vatican invite un journaliste (Vincent Lindon), reporter de guerre, traumatisé par la mort d’un de ses amis, à participer à une commission d’enquête qui doit décider de la reconnaissance de cette « apparition ». Xavier Giannoli multiplie les signes : le journaliste, au début du film, est enfermé chez lui, colle des... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :