Unknown

Dans un petit livre, Le livre de lecture, Gertrude Stein écrit : 

« Au moment où les dattes sont mûres, au moment où les bananes sont jaunes, au moment où les olives sont vertes au moment où il n’y a pas d’entre-deux, au moment où le moment est venu de se lever et de somnoler au moment où tous les mots ont été écrits… » 

Et ainsi de suite.

Il y a dans son texte des choses qui peuvent arriver et des choses qui ne sont pas possibles. Ce à quoi je vous invite aujourd’hui, c’est d’écrire ces possibilités et ces impossibilités en suivant une expression courante : quand les poules auront des dents. Il vous suffira de remplacer le mot « poules » par un mot commençant par « p », et le mot « dents » par un mot commençant par « d ».

La liste de Gertrude Stein est longue (je l’ai interrompue ci-dessus avant la fin). Je vous invite à faire une liste d’au moins trois expressions.

Exemple :

Quand les piétons auront des dividendes
Quand les parterres auront des damiers
Quand les professeurs auront des dromadaires

C’est à vous main tenant. Postez vos expressions dans les commentaires ci-dessous.