18 janvier 2018

Pièces rapportées, de Théo Mercier, au Musée de l'Homme, à Paris

Théo Mercier ne manque pas d’humour. Le Musée de l’Homme non plus. L’un et l’autre comptent sur celui des visiteurs. L’humour de l’artiste n’est certes pas innocent. Il souligne des aberrations autant dans l’exploitation des objets patrimoniaux que dans leur commercialisation. Un tas de masques cassés voisine les bustes de la Galerie de l’Homme ; des miniatures et des objets insolites sont posés sur des étagères parmi les outils préhistoriques ; d’autres étagères, plus loin, présentent des fausses pierres servant de décoration... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :