11 décembre 2017

Alfortlivres, 8ème édition, à la Librairie L'Établi, à Alfortville (94)

Un week-end animé de rencontres, de lectures et d'exposition à la Librairie L'Établi, à Alfortville. Éric Arlix Laurya Lamy Sophie Lhuillier Maja Brick Guillaume Rébergues Claude Delafosse Nicolas Finet Bé Patrick Campistron, Damien Pouvreau, Bernard Prou, Françoise Serre-Collet  Nancy Huston et Denis Hirson
Posté par onarretetout à 07:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

10 décembre 2017

Un monde de plis, exposition des oeuvres de Simone Pheulpin, dans la chapelle expiatoire, à Paris

Simone Pheulpin plie et pique et plie. Dans son nom, je trouve les lettres de « pneu » : on nous dit qu’enfant elle « a beaucoup joué dans des manufactures textiles vosgiennes produisant les tissus utilisés pour la fabrication de pneus automobiles ». Dans son nom aussi, je lis les lettres de « pli ». Des milliers et des milliers d’épingles invisibles tiennent ensemble des bandes de coton écru dont on oublie que c’est du tissu tant on y voit du marbre, de la pierre, du bois, des coquillages, des os... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
09 décembre 2017

Ce que je n'ai pas fait aujourd'hui

Dans un chapitre de son livre Nord perdu, Nancy Huston écrit : « Aujourd’hui je ne suis pas sortie admirer les reflets, sur la Seine, du soleil et des nuages d’après la pluie (…).Aujourd’hui, pour la énième fois, je n’ai pas visité les égouts de Paris avec mon fils.Je ne suis pas non plus allée me promener dans les montagnes Rocheuses avec ma fille.Je ne suis pas passée dire bonjour à ma mère à Montréal (…).Je n’ai pas non plus rendu visite à mon père dans le New Hampshire (…). Je n’ai pas couru follement, joyeusement sur... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:40 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
08 décembre 2017

Nord perdu, de Nancy Huston

Elle a choisi de quitter le Canada pour vivre en France. De parler et d‘écrire en français. Dans ce livre qu’a republié Actes Sud en octobre 2016, Nancy Huston explore sa situation d’expatriée, son rapport à la langue, et ce que tout cela fait à la mémoire. Elle dit d’abord que l’expatrié.e est coupé.e de son enfance, alors que l’enfance n’est pas séparée de l’impatrié.e. En ce qui concerne la langue, celle qu’elle a choisie ne sera jamais telle que la parlent les natifs : un enfant acquiert une langue par de multiples moyens, et,... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
07 décembre 2017

La Villa, de Robert Guédiguian (3)

« Ils se tiennent la main, ils ont peur de se perdre ». Jacques Brel chante cela à propos des Vieux. Mais se tenir la main pour ne pas se perdre est aussi un geste des enfants qui ne veulent pas être perdus dans la foule ou dans un pays étranger. Dans le film de Robert Guédiguian, ce geste est répété. Il y a ceux qui veulent partir ensemble et ceux qui ne veulent pas être séparés. Des enfants, deux garçons et une fille, la même fratrie que celle d’Armand, Joseph et Angèle, mais venus d’ailleurs, par la mer. Et qui sauvent... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
06 décembre 2017

La Villa, de Robert Guédiguian (2)

On se fait signe, depuis le balcon jusqu’à la grille d’entrée, jusqu’à la mer. C’est incroyable ce qu’on se fait signe. Une société construite ainsi, faite de proximité, de reconnaissance. Quand Angèle revient, elle dit que c’est pour le partage et qu’elle ne veut pas la part supérieure qu’a prévue de lui léguer son père. Partager en trois parts égales. Faudra-t-il vendre ? Abandonner les engagements du père et notamment le restaurant pas cher pour ceux qui ont de faibles revenus. Les années ont passé. A-t-on su préserver les... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

05 décembre 2017

La Villa, film de Robert Guédiguian (1)

Hier, j’ai visité l’exposition intitulée « Paysages français ». Aujourd’hui, j’ai vu le film de Robert Guédiguian, « La Villa ». Et c’est d’abord sous l’angle du paysage que je l’ai abordé.  La mer est toujours présente. C’est normal, nous sommes dans les Calanques. Le viaduc, omniprésent, porte la voie ferrée où le train ponctue les jours. Mais les choses ne sont plus comme elles étaient auparavant. C’est une question lancinante de ce film. Les uns disent que c’est parce qu’ils ont eux-mêmes vieilli.... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
04 décembre 2017

Paysages français, une aventure photographique (1984-2017), à la Bibliothèque nationale de France, à Paris

Quand on dit « paysages », que dit-on ? L’exposition actuellement présentée à la BNF, à Paris, englobe tout : nature, constructions humaines, et même personnes. C’est sans doute pour cela que le mot est au pluriel. Je n’attendais pas autre chose, sachant d’avance trouver dans cette exposition des photos de l’équipe du Bar Floréal et connaissant leur engagement. Les champs et les bois, les femmes et les hommes, souvent au travail, les villes et les équipements techniques. Ne vous attendez pas à visiter ces salles au pas... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
03 décembre 2017

Atlas des paradis perdus, de Gilles Lapouge, Illustrations de Karin Doering-Froger

Bien sûr, il n’y a pas de paradis. Pourtant, les êtres humains le cherchent sans cesse. Ils cherchent soit un lieu inhabité, vierge, où ils habiteront et apporteront leurs turpitudes et leurs violences, soit un pays où règnerait la paix et l’amour de l’autre, soit un pays où le temps est arrêté et la mort n’a pas sa place. Cet atlas explore les paradis que des navigateurs, des anarchistes, des échangistes, des architectes, des religieux, des écrivains ont essayé de créer et d’organiser. Le livre raconte ces paradis et leurs échecs,... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
02 décembre 2017

Des mots rencontrés

Il y a toujours de nouveaux mots à connaître. Que l’on joue, par exemple, à Ruzzle sur internet, que l’on joue au Scrabble, qu’on lise des livres ou même simplement des annonces qu’elles soient publicitaires ou informatives, toute lecture peut nous permettre de rencontrer des mots qu’on ne connaissait pas, dont on ignorait l’existence. Ce fut le cas, dans ce blog à plusieurs reprises. Je me souviens d’une des lectrices proposant de placer dans une conversation le mot boustrophédon. Mais il y a aussi des mots inhabituels qui le... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:03 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,