Visuel-définitif-salon-2017-RVB-100dpi-210x300

C'est en fin d’après-midi, ce dimanche, que je suis allé à la Halle des Blancs Manteaux, à Paris, pour le 27e Salon de la Revue. 900 exposants, c’est beaucoup et il était parfois malaisé de circuler dans les allées étroites où se serraient les tables présentant les numéros disponibles de toutes sortes de revues, universitaires, historiques, poétiques, scientifiques, théâtrales. Je me suis arrêté devant quelques tables, 

échangeant ici avec une personne de la revue Kanyar présentée il y a quelque temps sous la Tonnelle de la Librairie l’Établi d’Alfortville, 

là avec Paul de Brancion et sa revue Sarrazine

ou encore ailleurs pour parler, au stand de la revue Zone sensible, de la prochaine Biennale internationale des poètes en Val-de-Marne dont l’existence est plus que menacée par une baisse importante de subvention, cette 14e édition (du 16 au 21 novembre) étant probablement la dernière et portant pour titre état d’urgence poétique

et au stand de la revue La Passe animée, quand je m’y suis arrêté, par Tristan Félix m’ayant invité ainsi que d’autres à participer, par le texte ou le dessin, à un des trois numéros sauvages réalisés sur place au cours de ce " Savon de la Relue ".