Il y a quelque temps, j'ai signalé que Barbara avait chanté la chanson de Brassens, Le Père Noël et la petite fille. Une des particularités de cette chanson est le retour de deux rimes : la rime en -in (ou -ain) et la rime en -anche (parfois modifiée en -ange). Nous allons essayer de reprendre cette particularité. Brassens écrit :

Il a mis du pain sur ta planche (la consonne p introduit les deux mots "pain" et "planche")
Il a mis les mains sur tes hanches
(...)
Il a mis du grain dans ta grange (les consonnes gr introduisent les deux mots "grain" et "grange")
Il a mis les mains sur tes hanches

Faites d'abord une liste de mots finissant pas le son -in (quelle qu'en soit l'orthographe) et une autre liste de mots finissant par le son -anche (ou -enche, ou même -ange ou -enge). Assemblez ces mots deux par deux de sorte que les dernières syllabes des mots ainsi formés commencent par la même consonne. 

sandwich

Exemples : pain et penche, train et tranche, main et mange, romarin et arrange...

Puis écrivez quatre ou six phrases alternant ces mots.

Exemple :
Il y a tant de pain que la balance penche.
Et pour prendre le train, j'emporte quelques tranches.
Je les tiens dans la main et sans me presser je mange,
Bien parfumée au romarin, la viande, ça m'arrange.

C'est à vous main tenant. Postez vos phrases dans les commentaires ci-dessous. Merci.