page-1-carte-postale-pour-mail_orig

Underclouds Cie - Petites histoires sans gravité

Il faut quelques minutes pour voir et comprendre ce qui se passe. Est-ce un cube ou un écran carré ? Y a-t-il quelqu’un ou n’est-ce qu’une image ? Ce que nous voyons est sens dessus dessous. De plus, ça se passe sur une scène de théâtre, dans la Maison de la Culture, alors que nous sommes dans un Festival de rue. Et, peu à peu, nous acceptons cette sorte d’apesanteur dans laquelle les trois acrobates évoluent. Nous voyons bien qu’il ne s’agit pas d’apesanteur mais d’une prouesse physique et technique. Des trappes s’ouvrent. La femme qui entre dans l’espace à cour est-elle celle qui en sort à l’instant à jardin ? Celle qui descend par le plancher est-elle celle qui apparaît au plafond ? Parfois la musique lancinante et le balancement des acrobates qui marchent au plafond font un effet hypnotique et nous reprenons nos interrogations : qu’est-ce qui nous met la tête à l’envers ? Gaelle Esteve, qui marchait la tête en bas et les pieds aux étoiles avec la Folle allure, semble s'être multipliée...