04 juillet 2017

AVA, film de Léa Mysius

Avoir 13 ans et apprendre brutalement qu’on va perdre la vue… Cette façon d’entrer dans le conte a de quoi nous intriguer. Comme nous intrigue ce chien noir qui traverse une plage encombrée de vacanciers aux gestes répétitifs d’un farniente sous le soleil. Le soleil qui va s’obscurcir pour AVA, un nom de trois lettres qui n’en sont qu’une à l’endroit ou à l’envers, qui signifie, dit-on, « je désire » mais que désire-t-elle, cette fille ? Car c’est dans cet âge où naissent les désirs liés à la sensualité, à la sexualité... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :