05 juin 2017

L'enfant qui, de Jeanne Benameur

Très vite, dans la lecture de ce livre, ce qui m’intrigue c’est la première personne du singulier, ce « je » qui suit l’enfant qui fuit, qui part comme sa mère est partie, comme elle a disparu, à travers la forêt, ce lieu des mystères et des énergies. Parce que ce « je » n’est pas loin : « Je t’entends respirer ». La première personne du singulier suit donc un enfant à qui « je » parle. Il viendra bien un moment où ces deux-là se rencontreront, se regarderont dans les yeux.  N’est-ce pas... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :