20 mars 2017

Omar Youssef Souleimane, à la Rencontre poétique chez Tiasci-Paalam en mars 2017

Il n’oublie pas le pays qui souffre et où il ne pourrait rentrer aujourd’hui. Il dit sa profonde inquiétude pour les enfants qui n’ont connu que cette guerre civile, cette guerre d’un régime contre son peuple, qui ont grandi, malgré tout, dans les bombardements, les ruines des villes, les gravats dans les rues. Que deviendront-ils ? Quel sera leur monde ? Omar Youssef Souleimane n’oublie pas la Syrie. « Qu’avez-vous fait de ces blessures qui pleuvaient du ciel ? » Question lancinante. Le souffle de sa mère dans sa... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:47 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,