13 mars 2017

Le déficit indispensable, d'Anne Kawala

Anne Kawala était invitée à la soirée de la Compagnie Résonances et y a lu des extraits de son livre Le déficit indispensable (screwball). De sa lecture je retiens une élocution rapide où l’eau jaillit :  « je déferle, je cascade, je fais peur, on me fuit, je lèche pieds, mains, meubles, flammes, feu, je grésille, m’évapore, j’éteins, en moi se diluent les cendres, je flotte, me condense, suinte, … »  Ce débordement méritait que l’on s’y arrête, ne serait-ce que pour voir comment c’était écrit. Et le livre... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,