41t0ftkpmsl

La semaine dernière, dans ce blog, vous étiez invités à jouer avec les consonnes voisées. Il est juste aujourd'hui de nous intéresser aux consonnes non voisées : [p – t – f – s – k]. Vous vous rendrez compte, sans doute, que les voyelles étant voisées, elles produisent un effet sur ces consonnes. Mais, qu'à cela ne tienne (je me souviens de cette orthographe, dans une exposition de Valérie Mréjen : "Casse la neutiène"), vous formerez des mots ne contenant que ces consonnes : pour [p - t - f] sont utilisées les lettres p, t (mais pas ti- comme dans finition, par exemple) et f (encore qu'on puisse trouver des ph...); pour [s], on peut l'orthographier ss, c (suivi de la voyelle e ou i) ou t (suivi de la voyelle i comme dans finition) ; pour [k], on peut l'écrire avec k, bien sûr, mais aussi c (suivi de la voyelle a, o ou u), parfois ch (comme dans choeur, mais choeur contient un r, qui est voisé !), qu (comme dans qui, que, quoi).

Quelques mots : pâté - passion - piété - toupie - tante - tic-tac - faste - fête - paf - soufi - emphatique - sept - cette - assis - senti - patience - cape - capacité - acquis - cassis

Exemple : Tu as acquis ta capacité en confit en papotant quand on participait au soutien utopique.

Vous ferez une liste de ces mots et construirez une phrase en contenant au moins dix, que vous posterez dans les commentaires ci-dessous. Merci.