01 février 2017

En attendant le Petit Poucet, de Philippe Dorin, par Les Veilleurs compagnie théâtrale

Les mots, chez Philippe Dorin, sont les premiers éléments concrets du théâtre. Tout ce qui se dit sur une scène acquiert une réalité incontournable. Il en est ainsi quand, dans Le monde point à la ligne, il nous fait remonter à l’origine du monde en supprimant les lettres qui y auraient été ajoutées l’une après l’autre, pour aboutir à trois voyelles (o, u, a : oua) et en conclure qu’au début « le monde était un petit chien ».  Ici, on l’attendra le Petit Poucet, comme on attend Godot ailleurs. Ce sont deux... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :