JRpoetiqueremarques

« Ce volume rassemble un demi-siècle de réflexions dans une forme particulière de prose que j’appelle remarques. », écrit Jacques Roubaud. Il ajoute qu’il se compose de 15 sections de 317 remarques chacune. 317 étant un nombre premier, comme l’est aussi 2017, ce sera notre rendez-vous mensuel : vous trouverez, chaque mois, quelques-unes des remarques de Jacques Roubaud dans ce blog, précédées du numéro qu’elles ont dans le livre.

30. Votre langage porte votre mémoire. La mémoire naît avec lui (avant, réminiscences d’images ?), et change avec lui. Ce sont les ajouts au langage qui déterminent des ajouts à la mémoire ; la perte de mémoire est une perte de langue.

89. Parce qu’elle est dans le langage et seulement dans le langage, la poésie dit le monde de l’homme, parle pour chacun, et pour tous. Elle est la seule à le faire.

148. Il faut réapprendre à marcher dans sa tête.

205. Un poème devrait un projet formel, pas seulement une forme prise parce qu’elle se trouvait là.

 

Pour retrouver des Remarques extraites des autres sections, suivre les liens ci-dessous :

Section A - Section B - Section C - Section D - Section E - Section F - Section G - Section H - Section I - Section J - Section K - Section L Section L (suite) - Section M - Section N - Section O