IMG_0800

À Vitry-sur-Seine (94), Hugo Paviot, auteur et metteur en scène de la Compagnie Les piqueurs de glingues, a animé avec le comédien David Arribe un vaste projet dans lequel des lycéens et des personnes âgées se sont écrit, dans un premier temps, soit s’interrogeant à propos de l’influence des conflits traversés sur leur identité et leur arrivée en France, soit en réagissant aux lettres reçues ou aux évènements vécus, aux souffrances endurées, aux espoirs gardés quand même. L’écriture de ces lettres s’est faite au cours de l’année scolaire précédente. Et puis, cet automne, l’écriture s’est poursuivie mais, cette fois, en commun, et c’était une lettre aux générations à venir.

Et c’est le monde qui était présent sur la scène du Théâtre Jean Vilar et les âges différents. Non seulement témoignages, mais aussi dialogues, croisements, échanges. 

La restitution était forte, l’histoire récente de l’humanité défilait, parfois l’horizon semblait bouché, parfois la résistance s’organisait. Pour vivre. Pour vivre demain. Pour vivre ensemble. Pour vivre debout.

IMG_0811