J’écrivais, il y a quelques jours, qu’Apollinaire avait intitulé un de ses poèmes Il y a. Vous le trouverez ci-dessous, après un texte de Rimbaud.

Enfance
III

Au bois, il y a un oiseau, son chant vous arrête et vous fait rougir.  
Il y a une horloge qui ne sonne pas.  
Il y a une fondrière avec un nid de bêtes blanches.  
Il y a une cathédrale qui descend et un lac qui monte.  
Il y a une petite voiture abandonnée dans le taillis, ou qui descend le sentier en courant, enrubannée.  
Il y a une troupe de petits comédiens en costumes, aperçus à travers la lisière du bois.  
Il y a enfin, quand l'on a faim et soif, quelqu'un qui vous chasse. 

Arthur Rimbaud (Illuminations)

Il y a

Il y a un vaisseau qui a emporté ma bien-aimée
Il y a dans le ciel six saucisses et la nuit venue on dirait des asticots dont naîtraient les étoiles
Il y a un sous-marin ennemi qui en voulait à mon amour
Il y a mille petits sapins brisés par les éclats d'obus autour de moi
Il y a un fantassin qui passe aveuglé par les gaz asphyxiants
Il y a que nous avons tout haché dans les boyaux de Nietzsche de Goethe et de Cologne
Il y a que je languis après une lettre qui tarde
Il y a dans mon porte-cartes plusieurs photos de mon amour
Il y a les prisonniers qui passent la mine inquiète
Il y a une batterie dont les servants s'agitent autour des pièces
Il y a le vaguemestre qui arrive au trot par le chemin de l'Arbre isolé
Il y a dit-on un espion qui rôde par ici invisible comme l'horizon dont il s'est indignement revêtu et avec quoi il se confond
Il y a dressé comme un lys le buste de mon amour
Il y a un capitaine qui attend avec anxiété les communications de la T.S.F. sur l'Atlantique
Il y a à minuit des soldats qui scient les planches pour les cercueils
Il y a des femmes qui demandent du maïs à grands cris devant un Christ sanglant à Mexico
Il y a le Gulf Stream qui est si tiède et si bienfaisant
Il y a un cimetière plein de croix à 5 kilomètres
Il y a des croix partout de-ci de-là
Il y a des figues de Barbarie sur ces cactus en Algérie
Il y a les longues mains souples de mon amour
Il y a un encrier que j'avais fait dans une fusée de 15 centimètres et qu'on n'a pas laissé partir
Il y a ma selle exposée à la pluie
Il y a les fleuves qui ne remontent pas leurs cours
Il y a l'amour qui m'entraîne avec douceur
Il y avait un prisonnier boche qui portait sa mitrailleuse sur son dos
Il y a des hommes dans le monde qui n'ont jamais été à la guerre
Il y a des Hindous qui regardent avec étonnement les campagnes occidentales
Ils pensent avec mélancolie à ceux dont ils se demandent s'ils les reverront
Car on a poussé très loin durant cette guerre l'art de l'invisibilité

Guillaume Apollinaire (Calligrammes)

 

Je vous invite à écrire après ces poètes un petit texte de six lignes dont chaque ligne commencera par ces trois mots : Il y a

Le premier nom qui viendra après « il y a » commencera, à la première ligne, par S ;
le premier nom qui viendra après « il y a » commencera, à la deuxième ligne, par A ;
le premier nom qui viendra après « il y a » commencera, à la troisième ligne, par M ;
le premier nom qui viendra après « il y a » commencera, à la quatrième ligne, par E ;
le premier nom qui viendra après « il y a » commencera, à la cinquième ligne, par D ;
le premier nom qui viendra après « il y a » commencera, à la sixième et dernière ligne, par I.

DSCN8222

Exemple :

Il y a un Sapin très grand que je vois de ma fenêtre.
Il y a des Ailes d’oiseaux qui remuent les aiguilles de ses branches.
Il y a, au Matin, le soleil qui s’y fraie un passage.
Il y a un Erable qui se cache derrière lui.
Il y a d’âpres Discussions avec les habitants du marronnier.
Il y a même des Ifs qui bordent le chemin central.

C’est à vous main tenant. Postez vos « il y a » dans les commentaires ci-dessous. Merci.