31 mars 2016

Cristina, chorégraphie de Yann Lheureux

Ayant découvert récemment les chorégraphies de Yann Lheureux, c’est avec joie que je suis allé voir Cristina, venue des États-Unis pour danser le flamenco à Séville. Qu’elle me semble loin, cette danseuse (Cristina Hall) dans la première lumière qui l’éclaire. Puis elle s’approche et fait une démonstration envoûtante des pas, frappés, glissés, amplifiés par un micro posé à même le praticable où elle évolue. Puis elle retire ses chaussures. Je ne vais pas raconter ce solo, mais dire qu’elle passe d’espace en espace sur la scène,... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

30 mars 2016

Blanc cassé, solo chorégraphié d'Hélène Cathala

On arrive en Afrique du Sud. La foule dans la rue, les bruits des villes, les musiques, les pas de danse. Elle n’est pas venue pour copier mais pour rencontrer. Sur sa peau même, elle reçoit les images de ce pays foisonnant. Elle s’avance avec les mots d’Aimé Césaire, sans doute parce qu’elle y trouve le lien entre les continents et parce qu’il parle de la couleur de peau et de la terre des « grandes communications et grandes combustions ». Des textes extraits du Cahier d’un retour au pays natal, comme si elle voulait... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
29 mars 2016

Journal d'un vampire en pyjama, de Mathias Malzieu

Quand, brusquement, une maladie inconnue vous prend dans ses filets et vous met à plat sans que vous l’ayez vue venir, où trouverez-vous la force de vivre encore un peu, d’aimer, de vouloir être père quand vous n’avez pour l’instant pas d’enfant ? Vous êtes votre propre ennemi, puisque votre corps vous a déclaré la guerre. Dame Oclès vous menace en ricanant et vous ferait tout oublier : les yeux de celle que vous aimez, les matchs de foot dont vous parlez avec votre père, la soeur qui s’attriste de ne pouvoir vous faire ce don de... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
28 mars 2016

Les cahiers de Rémi, de Dominique Richard

Les personnages de Dominique Richard apparaissent dans Le journal de Grosse Patate. Rosemarie, Hubert, Rémi… Celui-ci dans ce journal prend des coups, on se moque de lui, on le maltraite. Il doit apprendre à cacher ses différences, ne pas se montrer tel qu’il est, faire comme les autres pour être en paix. Chacun des amis d’enfance de « Grosse Patate » doit assumer son identité et c’est plutôt difficile. Mais cela concerne tous les enfants, dans ces âges où on ne sait pas ce que devenir veut dire.  Rémi tient des... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
27 mars 2016

Nos serments, de Julie Duclos

« Les films ça sert à ça, à apprendre à vivre, à apprendre à faire un lit. » C’est une phrase dite par Alexandre, interprété par Jean-Pierre Léaud, dans le film La maman et la putain, de Jean Eustache. Le théâtre aussi ? Julie Duclos n’a pas cherché à refaire le film. Pourtant elle s’y réfère. On peut cependant voir le spectacle sans avoir vu le film. La question de l’amour y est centrale, bien sûr. Est-ce qu’on peut aimer et rester libre ? Qu’est-ce qui change quand on vit avec quelqu’un ? Qu’est-ce qui change pour... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
26 mars 2016

Printemps frisquet

La langue française s’est enrichie de mots venus d’au-delà des frontières du pays, frontières qui ont d’ailleurs changé au fil des siècles. Aujourd’hui, je vous propose de faire des phrases avec des mots français empruntés au néerlandais aux XIIe et XIIIe siècles (selon le dictionnaire des mots d’origine étrangère, d’Henriette et Gérard Walter) et d’autres mots venus du wallon (selon Wikipédia).  Une façon de conclure la semaine de la francophonie en pensant aux Belges. Mots issus du néerlandais : amarrer - bar (poisson) -... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:36 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

25 mars 2016

Finir en beauté, de Mohamed El Khatib

Je retiens, du texte de Mohamed El Khatib, une phrase : « J’ai du chagrin ». C’est une phrase toute simple, à l’image de ce spectacle où nous sommes invités à accompagner sa mère, qui va mourir d’un cancer. J’ai l’impression qu’à chaque fois que l’auteur dira ce texte, il redonnera un peu de vie à sa mère : des paroles enregistrées (il a l’appareil dans la main), un récit sans fioritures, une caméra posée sur la table, un livre, un carnet, et des documents. La vie ne se résume pas à des dates, d’autant que certaines sont... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
24 mars 2016

Laurent Colomb a lu « Autochtonies » à la Rencontre poétique chez Tiasci-Paalam, en mars 2016

Ce ne sont pas des monologues. Ce sont des propos que Laurent Colomb a écoutés, des récits de la vie quotidienne, et il nous invite à les écouter à notre tour. L’accent (« Mon assent l’est tranzer »), c’est tellement facile de s’en moquer comme le font certains sur d’autres scènes. Comme si un seul accent était autorisé, un accent dominant. Avec Laurent Colomb, l’accent est une façon d’entrer en relation, de faire entendre l’autre, celle qui est « coumanenfan », obligée de tout faire avec sa fille parce qu’elle... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
23 mars 2016

Primo amore, de Letizia Russo, par Telegram Cie

Le premier amour, celui qui ne s’est pas effacé, pas oublié et qui ressurgit au hasard d’une rencontre dans un café. C’est lui, qui ne vous reconnaît pas, et à qui vous voudriez dire combien cet amour est toujours présent, mais à qui vous demandez seulement : « un café, s’il-vous-plaît ». Letizia Russo a écrit un texte envoûtant dans lequel on s’enfonce comme on s’enfonce dans la mémoire qui nous déborde peu à peu et nous bouleverse soudain. Mathieu Montanier, assis comme pour une lecture, ne tournera pas les pages : il... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
23 mars 2016

Bruxelles

Posté par onarretetout à 08:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]