31 janvier 2016

Anthologie de poésie haïtienne contemporaine - janvier 2016

James Noël propose une anthologie de poésie haïtienne contemporaine, « un brassage de tempéraments passionnants qui rassemble quatre générations ouvertes et poreuses aux grands flux de l’histoire, de l’amour, du pays, du jeu, de la colère, du monde, du sexe, de l’exil, de la mer, de la joie »… Nous en ferons cette année notre rendez-vous mensuel, accompagné de documents extraits du n°3 de la revue Intranqu'illités (Maître d'oeuvre : James Noël - Direction artistique : Pascale Monnin, Barbara Cardone) Fonds René Depestre -... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

30 janvier 2016

Aigre-doux

Voici une proposition de Jacques Jouet (lien Oulipo dans la colonne de droite)  " Soit un poème de Raymond Queneau « À l’heure où… » dans L’Instant fatal.  A l'heure où dorment les imbéciles les oies du Capitole comme des libellules volent à tire d'ailes loin des vestales pendant ce temps les Gaulois n'en ratent pas une Cinq vers en rimes babébines : iles/ole/ules/aile/ales, suivis d’un distique : pendant ce temps les Gauloisn’en ratent pas une  L’énoncé « les... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:58 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
29 janvier 2016

La Cerisaie, de Tchekhov, par le Théâtre-Studio d'Alfortville

Tout va très vite. Tout est joué déjà. Ils ont beau revenir de France, ils ne sauveront pas la Cerisaie de la vente, et nous le savons. Et ils le savent sans doute, se démenant, se débrouillant avec leurs habitudes, leur petit confort, leurs amours sans amour. C’est le monde qui change. Oh ça va dans le sens d’un siècle disparu aujourd’hui : le serf devient propriétaire et les maîtres n’ont plus qu’à leur abandonner la maison, le terrain, les arbres. Le monde change. Il y a de plus en plus d’estivants et il faut bien s’y adapter,... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
28 janvier 2016

Bienvenue ! publié sous l'égide du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR)

Le titre du livre annonce l’intention : Bienvenue ! Je pense au titre d’un film tourné du côté de Calais : Welcome ! Les 34 auteurs qui participent à cette publication sont assez différents pour que chaque texte apporte quelque chose à notre perception de l’arrivée des migrants, réfugiés dont nous entendons parler depuis plusieurs mois. Les textes sont dans l’ordre alphabétique du nom de leur auteur et ça commence avec Olivier Adam (co-scénariste du film cité ci-dessus). Bien sûr, on y rencontre Mathias Enard (« J’étais... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
27 janvier 2016

M. et Mme Barbe Bleue, par la Compagnie Caus'toujours - Titus

Il l’apprécie, ce conte, Titus ! Il le mettait dans la bouche d’un conteur il y a peu, voici qu’il l’endosse à présent. Et il y ajoute Madame Barbe Bleue dans le titre. Ce faisant, il déplace les lignes. Tout y est, même sept têtes de biches, trophées des chasses par lesquels le chasseur à barbiche prouve qu’il sait chasser… Têtes de biches exhibées, violence d’un quotidien que ne rejetterait pas Charles Perrault, moralisant une histoire, prétendant que la curiosité est un vilain défaut, et négligeant du même coup la cruau(si)té sur... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
26 janvier 2016

Un jour de janvier au Théâtre Sénart (77)

La neige m'a surpris quand je suis arrivé à Lieusaint. M'ont aussi surpris les noms des rues : Points de vue, Allée de la Citoyenneté, Allée de la Mixité, Allée de la Tolérance, Chemin de la Tête en l'air, Chemin de l'Arpenteur, Chemin du Flâneur... J'allais au 44 Points de vue, l'adresse du Théâtre Sénart depuis quelques mois. Un bâtiment neuf, une programmation attirante, une équipe sympathique, un accueil digne de ce nom. Il faudra que j'y revienne.  
Posté par onarretetout à 08:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

25 janvier 2016

L'interlocutrice, de Geneviève Peigné

Lorsque sa mère, Odette, est décédée, Geneviève Peigné a découvert, dans les livres de la collection Le Masque qu’elle lisait fréquemment, des mots écrits de sa main. La fille y a vu d’abord une sorte de possibilité de dialogue. Cette mère atteinte d’Alzheimer, comme on dit, avait donc écrit dans les marges, entre les lignes, sans que personne ne l’ait vue faire. Dans vingt-trois livres, elle a écrit, ajoutant ses mots à ceux d’Exbrayat, de Simenon, d’Agatha Christie et quelques autres. Des mots qui disent sa souffrance, son... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
24 janvier 2016

Biennale Photo du Monde Arabe - Bruno Barbey et Stéphane Couturier à la Maison Européenne de la Photographie

Je suis sorti de la salle présentant les photos de Bruno Barbey avec cette impression d’un demi-siècle très mouvementé. Comme si le photographe avait couru le monde d’évènement en évènement, comme s’il était toujours à l’endroit où il devait être. Les gens qu’on voit sur ses clichés semblent prêts à engager le dialogue, quand bien même il s’agit de manifestations ou de scènes de guerre. Les dernières images sont plus techniques, plus abstraites, témoignant, me semble-t-il, d’une déshumanisation de notre monde. Stéphane Couturier,... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
23 janvier 2016

Planètes

Alignement exceptionnel de plusieurs planètes du système solaire, découverte d’une éventuelle planète supplémentaire, l’actualité spatiale nous fait tourner les yeux vers le ciel. Il existe plusieurs moyens mnémotechniques pour dire les planètes dans l’ordre de leur éloignement du soleil. Ainsi, on peut faire des phrases comme la suivante : « Me Voici Toute Mignonne, Je Suis Une Nébuleuse ». Dans l’ordre : Mercure, Vénus, Terre, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune. Vous le constatez, Pluton a disparu de la liste,... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:18 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,
22 janvier 2016

Biennale Photo du Monde Arabe - Palestine

Il y avait dans cette salle de la Maison Européenne de la Photographie une sirène, lors de l’exposition de Joan Fontcuberta. Cette fois, c’était la recherche de l’eau, à Gaza, des photos de Massimo Berruti (prix photo AFD/Polka). Nous ne pouvons pas ne pas regarder. Ces maisons détruites, ces rues emplies de gravats, ces hommes qui examinent les conduits, tuyauteries percées, brisées, ces enfants qui courent un récipient à la main… Ni logement décent, ni eau potable, c’est ce que disent ces images en noir et blanc. C’est Gaza, c’est... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,