30 janvier 2016

Aigre-doux

Voici une proposition de Jacques Jouet (lien Oulipo dans la colonne de droite)  " Soit un poème de Raymond Queneau « À l’heure où… » dans L’Instant fatal.  A l'heure où dorment les imbéciles les oies du Capitole comme des libellules volent à tire d'ailes loin des vestales pendant ce temps les Gaulois n'en ratent pas une Cinq vers en rimes babébines : iles/ole/ules/aile/ales, suivis d’un distique : pendant ce temps les Gauloisn’en ratent pas une  L’énoncé « les... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:58 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,