04 janvier 2016

« Seul celui qui connaît le désir », de Ragnar Kjartansson, au Palais de Tokyo, à Paris

Quand on arrive sur le palier entre le niveau 2 et le niveau 1, au Palais de Tokyo, plusieurs possibilités s’offrent à nous : à l’intérieur d’une maison, une jeune femme apporte un bouquet dans un vase ; sur un mur blanc, un texte de Goethe, en allemand ; et on découvre un paysage de sommets enneigés vers lequel on va descendre. « Seul celui qui connaît le désir », c’est ainsi que Ragnar Kjartansson traduit le premier vers de Goethe, qui servira de titre pour l’ensemble de l’installation. Ce sont des décors, maison, place... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :