11 décembre 2015

La prison des mots, de Jocelyn Régina

Un an que ce livre m’a été donné. J’étais en Martinique. Et depuis, ce livre, je n’étais pas arrivé à le lire. Il me fallait sans doute l’accepter, en faire la rencontre, me déshabituer de ce que j’avais déjà lu (et dont, bien sûr, je retrouverai des traces ici et là). Et peut-être avais-je été rebuté par ces premiers mots :  LA PRISON DES MOTS                          D’entrée,…                pour bien nous comprendre,…... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

10 décembre 2015

Comment Marie Forte-Cuisse réussit à alléger le poids de l'histoire, de Natalie Rafal

Ce qui est bien avec les contes, c’est qu’on a toujours de nouveaux points de vue : ils s’adaptent à tout contexte. Il suffit de poser une question qui ne l’a pas encore été. Ainsi de l’histoire du Petit Poucet. Vous êtes-vous déjà demandé ce que devient la femme de l’ogre ? On sent bien qu’elle hésite à donner les garçons à manger à son mari. Mais que celui-ci dévore ses filles, comment pourrait-elle le supporter ? C’est ici que Marie Forte-Cuisse va changer le cours de l’histoire : elle quitte son mari. Inimaginable à l’époque... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
09 décembre 2015

Nous serons des héros, de Brigitte Giraud

La première personne est toujours bien singulière dans les livres de Brigitte Giraud. Celui-ci commence avec un « nous » qui désignera tous les personnages du roman. Le « nous » englobe Olivio, le narrateur, sa mère, Max que la mère présente comme le père, alors que le père est mort au Portugal sous la dictature de Salazar, et le père d’Olivio est aussi dans le « nous », et bien sûr Ahmed, et le chat Oceano, et tous les autres. « Nous », ce sont les héros du roman. Un roman, en France. Où la... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
08 décembre 2015

Biennale d’art contemporain - Lyon 2015 (6)

Dans l'installation de Nina Beier, deux personnes allaient et venaient en discutant, me semble-t-il, sans la regarder. J'ai attendu qu'elles partent. Parce que j'ai immédiatement perçu une relation entre ces graines de cocotier de mer posées sur du terreau, ces perruques encadrées suspendues au mur, et le travail que j'ai fait il y a quelque temps autour de Sarah Baartman. Le solo de Chantal Loïal (On t'appelle Vénus) se termine avec une sorte de litanie faite d'expressions contenant le mot "fesses", parmi lesquelles le coco-fesse a... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
07 décembre 2015

Biennale d’art contemporain - Lyon 2015 (5)

Il y a environ 150 ans, Gustave Courbet, alors âgé de 35 ans, peignait L'atelier du peintre (© RMN-Grand Palais (Musée d'Orsay) / Hervé Lewandowski), qu'il présente en ces termes : "C'est le monde qui vient se faire peindre chez moi. À droite, tous les actionnaires, c'est à dire les amis, les travailleurs, les amateurs du monde de l'art. A gauche, l'autre monde de la vie triviale, le peuple, la misère, la pauvreté, la richesse, les exploités, les exploiteurs, les gens qui vivent de la mort". Il s'agit d'allégories. Emmanuelle... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
06 décembre 2015

Biennale d’art contemporain - Lyon 2015 (4)

Arrivé à la nuit tombée au Musée d'Art Contemporain de Lyon, j'ai traversé les trois étages : le premier, le troisième et le deuxième.  George Condo  Arseny Zhilyaev - Jessica Diamond Johannes Kahrs  Michael Armitage - Thomas Eggerer Sammy Baloji
Posté par onarretetout à 08:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

05 décembre 2015

C’est un oiseau

C'était il y a longtemps. Une émission à la radio. Un ornithologue parlait de son travail. La bande-son derrière lui faisait entendre des chants d'oiseaux. Et il y a eu un oiseau migrateur, je ne sais plus lequel. Et l'ornithologue a dit : "C'est un oiseau qui raconte son voyage". La phrase, je l'ai retenue et je la reprends parfois au début d'un cycle d'ateliers d'écriture. Je vous la propose aujourd'hui et vous invite à la compléter de la façon suivante : après le premier mot ("C'est"), ajoutez un mot ; après le deuxième mot... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:34 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
04 décembre 2015

Biennale d’art contemporain - Lyon 2015 (3)

Les photos de Cameron Jamie au Musée d'Art Contemporain - je m'en aperçois avec le recul du temps passé - sont proches de l'installation des céramiques qu'on voit à la Sucrière. Des sortes de totems en deux parties : des socles me faisant penser soit à des piliers d'une architecture à compléter, soit à des élévations souples et agitées comme des flammes ou des fumées, et, posées sur ces socles, des figures dont les yeux vous fixent si vous les contournez. Stèles évoquant des visages, des esprits, des oiseaux, ces sculptures sont à... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
03 décembre 2015

Biennale d’art contemporain - Lyon 2015 (2)

La Sucrière est un de ces lieux que la reconversion en espace d'art ouvre en grand. Sur trois niveaux, des salles d'une grande surface et d'une belle hauteur permettent de faire place aux oeuvres. En voici quelques-unes.  Andreas Lolis - Anna Ostoya  Julien Prévieux - Otobong Nkanga Haegue Yang Mohamed BourouissaMarina Pinsky Andra Ursuta Michel Blazy
Posté par onarretetout à 07:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
02 décembre 2015

Biennale d’art contemporain - Lyon 2015 (1)

Céleste Boursier-Mougenot - Aura C'est la présence de cette oeuvre qui m'avait décidé à venir une journée à Lyon. Parce que l'expérience à laquelle j'avais pris part au Palais de Tokyo m'a laissé des traces et que j'avais envie d'en vivre une autre. Une batterie que viennent percuter des noyaux de cerises, selon un procédé captant les ondes des possesseurs de téléphones portables et déclenchant la chute des noyaux. Dans cette installation, pour moi, spectateur, ce qui importe d'abord, c'est l'attente. Nous sommes quelques-uns... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :