21 décembre 2015

Les mots d'amour, par la Compagnie Zambra

Elle est née, pas très loin de là, il y a tout juste cent ans ce soir-là. Nous sommes venus pour cet anniversaire au Théâtre de Ménilmontant. Nous nous étions donné rendez-vous à la station Père-Lachaise. C’est dans ce cimetière parisien qu’elle est enterrée, la môme Piaf. Et c’est depuis la mort qu’elle nous revient sous les traits de Sophie Le Corre. La voix d’Edith Piaf, qui nous a accueillis comme des amis, chante encore, chante l’amour, la passion, cette vie courte mais bien remplie, et qui déborde au-delà de la mort. Car Piaf,... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

20 décembre 2015

Rajathi Salma à la Rencontre poétique chez Tiasci - Paalam en décembre 2015

À l’âge de 13 ans, ses parents l’ont enfermée à la maison : une fille n’avait pas le droit d’aller à l’école à partir de cet âge. Ils ne lui ont pourtant pas interdit d’apprendre mais elle ne devait pas s’exposer à la vue des autres. Cela se passait dans un village indien, dans une société musulmane dont les traditions faisaient de la femme un être de second ordre, il y a une trentaine d'années. Puis elle a été mariée. Elle écrivait des poèmes en secret. Elle a choisi un pseudonyme : Salma. Et ses poèmes publiés, à 17 ans, ont... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
19 décembre 2015

Cinq fruits et légumes ou six

Mangez, bougez, dit-on en marge des publicités pour des produits bien gras ou bien sucrés. Un autre slogan dit aussi qu’il faut manger cinq fruits et légumes par jour.  Lundi a cinq lettres : Litchi, Ugli, Navet, Datte, Igname. Mardi a cinq lettres : Melon, Abricot, Radis, Durian, Icaque.Jeudi a cinq lettres : Jujube, Endive, Udo, Daikon, Igname. Mais Samedi a six lettres. Proposez six fruits et légumes pour un samedi, chaque fruit ou légume commençant par une lettre de samedi : S - A - M - E - D - I. Et si vous trouvez qu'il... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:15 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,
18 décembre 2015

Les Fragments de l'amour, exposition collective au Centre d'Art Contemporain La Traverse d'Alfortville (94)

L'amour ne peut se passer de mots, l'exposition du Centre d'Art Contemporain La Traverse d'Alfortville n'y échappe pas. Et les mots sont parfois empruntés à d'autres: Mounir Fatmi répétant le Kissing Precise de Frederic Soddy, Anne-Lise Broyer révélant des fragments de l'histoire d'amour de Georges Bataille et de Laure (photos et écrits), Dorotée Smith lisant des lettres de Kafka, Léa Bismuth prolongeant La carte postale de Jacques Derrida, et j'ai présenté hier l'oeuvre d'Agnès Thurnauer... C'est bien parce que l'amour prend tous... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:28 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
17 décembre 2015

Autoportrait et Histoire de Sylvia, d'Agnès Thurnauer

Ce que je vois d'abord, c'est Manet, enfin pas tout à fait. C'est la reprise d'un tableau de Manet, une serveuse, la serveuse d'un bar aux Folies Bergère. Et puis un texte, des mots : il me faudra un peu de temps pour les lire dans des phrases, d'une part parce que le texte déborde du cadre, puis parce qu'il y est question de sexe, de désir, de jouir. Devant cette toile accrochée au mur, un autre texte, sur un papier couché au sommet d'une pile, raconte l'histoire de Sylvia, rencontrée au Louvre et avec qui Agnès Thurnauer a échangé... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
16 décembre 2015

Avoir un ticket

En septembre 2009, Lucien Suel publiait sur son blog un « poème trouvé par Julien d’Abrigeon » (cliquer sur le ticket ci-dessous) à partir duquel je vous ai proposé de composer vous-même un poème frais du jour en mai 2010. Et c’est en juin 2015 qu'un artiste (qui souhaite garder l'anonymat) a réussi à composer une sorte d’acrostiche avec deux tickets de caisse exposés, au passage de 2015 à 2016, dans le Centre d’Art Contemporain La Traverse à Alfortville. « Les Fragments de l’amour », tel est le titre de cette... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

15 décembre 2015

Paysage avec Roms, fleur sauvage et chemins d'horizon - de Patricia Cottron-Daubigné

C’est un petit livre que j’ai reçu il y a quelque temps par la poste. Je me suis méfié de son titre. Et le livre a traîné. Comme un bohémien. Et puis je l’ai regardé, je l’ai feuilleté, j’ai lu. Il y avait, à l’entrée, Jean Giono, Édouard Glissant et Patrick Chamoiseau. Un peu plus loin, Flaubert se moque des bourgeois haineux. Et puis on annonçait Apollinaire, Aragon, Baudelaire, Éluard, Ferrat et Rimbaud. J’ai continué la lecture. Les paysages défilaient, les chants résonnaient, et puis vint le temps des départs. Pose tes lèvres... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
14 décembre 2015

Le Mac-Val a dix ans - Vitry-sur-Seine (94)

À l'occasion de ses dix ans, le Mac-Val présente une nouvelle circulation parmi les oeuvres. Quelques photos : Pascal Convert  Dominique Blais  Stéphane Thidet - Agnès Varda  Laura Lamiel - Jakob Gautel Au premier plan : Nøne Futbol ClubAu second plan : Jean-Luc Verna Sarkis Christian Boltanski Xavier Veilhan Cliquer sur les photos pour les agrandir
Posté par onarretetout à 07:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
13 décembre 2015

Seven corridors, de François Morellet, au Mac-Val à Vitry-sur-Seine (94)

François Morellet travaille sur les lignes. Des néons coupent parfois des angles droits pour en faire des aigus ou des obtus. Il ouvre des carrés en détachant un angle. Au Mac-Val, il installe des blocs que traversent des lignes droites, des couloirs, sept. Que nous pouvons parcourir et dont les prolongements forment de nouveaux angles sur les murs blancs, au point qu'on se demande s'ils tombent des murs qui encadrent la structure ou s'ils s'échappent de cette structure pour faire le mur. On peut y pénétrer ou choisir une vue du... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
12 décembre 2015

Des phrases à bascule

Quand nous étions à la maternelle, notre instituteur nous faisait remarquer que certaines phrases (parfois dites « phrases à bascule ») ont deux lectures, comme leur mise au passif le montre : « l'ornithologue lâche la plume » peut donner « elle est plumée par l'ornithologue lâche », ou bien « la plume est lâchée par l’ornithologue ». (Jean-Baptiste Berthelin) C’est à partir de cette proposition que nous allons écrire aujourd’hui des phrases à bascule. Il faut d’abord faire une... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:05 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,