06 août 2015

Jean, solo pour un monument aux morts, de Patrice de Bénédetti

Ce qu’il craignait, nous dit à la fin Patrice de Bénédetti, c’est que le centenaire de la guerre de 14-18 soit l’occasion d’enterrer définitivement l’horreur que cela a été. Et il est allé chercher un discours de Jaurès, Jean Jaurès, dans les documents que possédait encore son père, prénommé Jean, et décédé récemment. Et notamment le discours de 1905. Quand on pensait qu’on avait échappé au pire et quand Jaurès disait qu’il fallait que les prolétaires s’unissent et qu’il fallait se méfier des velléités belliqueuses des capitalistes.... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,