ponctuations

Il paraît, m’a-t-on dit, que la marque Apple veut supprimer de ses futurs claviers le point-virgule au prétexte que cette ponctuation serait peu utilisée. La discussion qui s’est alors engagée portait sur le fait qu’une marque américaine ne pouvait ainsi altérer langue et écriture. Nous étions outrés. Rentré chez moi, j’ai voulu vérifier l’information. Elle venait d’un article publié par Le Point (y a-t-il un meilleur titre pour évoquer la ponctuation ?) le 1er avril de cette année. C’était donc un « poisson d’avril ». Et, pour le confirmer, l’article se concluait par ces lignes : « Les clients qui souhaitent à tout prix obtenir un point-virgule sur leur clavier pourront l'exiger via un formulaire dédié. Mais devront renoncer à l'ensemble des services d'Apple (iCloud, iTunes, etc.), et mettre leur patrimoine génétique à disposition des laboratoires de Cupertino. »

Donc nous gardons le point-virgule ! Je me souviens d’un « sonnet ponctué » publié en 2000 par Hervé Le Tellier dans un petit livre intitulé Zindien, et dont Henri Cueco a donné la version qui illustre cet article. Je vous propose d’écrire le texte en respectant la ponctuation exprimée dans le premier quatrain :

Virguleuh point-virgul’ point d’interrogation 
Virguleuh point-virgul’ trois points de suspension
Virgul’ virgul’ deux points ouvrez les guillemets
Point-virgul’ point final fermez les guillemets

Exemple :

Ce soir, il serait temps d’aller dormir ; qu’est-ce qui me tient encore éveillé?
Ce soir, je vais peut-être encore lire ; même si cette lecture m’ennuie un peu…
Demain, oui demain, je pourrai dire : « J’ai fini ce livre ennuyeux
hier soir ; et j’avoue qu’il m’a quand même intéressé. »

zindien

C'est à vous main tenant. Merci de poster votre texte ponctué (les rimes ne sont pas obligatoires) dans les commentaires ci-dessous. Ne suivez pas les indications d'Henri Cueco : il a interverti virgule et point-virgule dans le deuxième vers...