11 février 2014

La merditude des choses, de Dimitri Verhulst

C’est un roman familial. C’est-à-dire que ça parle d’une famille et, sans doute, dans cette famille, on ne lira pas ce roman… Je pourrais, à la fin de ma lecture, reconstituer le parcours de cet enfant, comment il a pu devenir l’auteur de ce livre, et d’autres. Mais est-ce que c’est cela qui importe ? Est-ce que le roman est un trou de serrure à travers lequel observer la vie des autres, la vie de ceux qu’on ne fréquenterait pas dans la vie réelle (comme on dit aujourd’hui) mais qu’on regarderait volontiers pour rigoler dans un... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :