volumatikDans le solo de Chantal Loïal, On t’appelle Vénus, on entend cette expression : « par la peau des fesses ». On aurait pu l’écrire « par l’appeau des fesses ». Encore eût-il fallu que les fesses puissent jouer de ce pipeau… Pour ne pas en rester là, je vous propose de faire peau neuve. Comment ? C’est simple : trouvez des mots contenant le son « po » (quelle qu’en soit l’orthographe) et formez des phrases où apparaîtront au moins trois de ces mots. Posez les dans les commentaires ci-dessous.

Possible qu’on soit poète sans pognon. Mais ce pauvre paumé soulève son chapeau et ouvre les paupières.