11 avril 2013

Une neige et des baisers exacts, de Lysiane Rakotoson

Il faudrait ne rien ajouter, ne pas surcharger de mots ces textes précis et ouverts, ces poèmes délicatement posés sur les feuilles d’un recueil, laissant la plus grande part à la blancheur du papier. Je voudrais simplement vous inviter dans la journée limpide (« Le matin a remué d’un coup sa volière de silence et de lumière. ») qui mène à l’intime caresse du tutoiement (« Cette poignée de lumière dans tes yeux »). Vous inviter à devenir, vous-même, « corps conducteur » de cette poésie.  
Posté par onarretetout à 07:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,