29 juillet 2012

Journal d'un corps, de Daniel Pennac

Toute une vie, sans qu’on sache qui est le narrateur, son identité sociale, mais dont le lecteur n’ignorera pas les secrètes sensations physiques. Ce qui permettra, au moins à chaque homme, de s’y retrouver de temps en temps, bien que mon corps ne ressente pas exactement ce que celui-là raconte. Avant de rendre le livre qui m’avait été prêté, livre lu pendant un voyage en train, passés les moments d’émotion qui m’ont sans doute révélé trop sensible, quand l’esprit a repris le contrôle, c’est-à-dire pas immédiatement puisque, avec... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :